31 mai 2023

Grow Up

Ce soir je vais vous parler d’un jeu qui sort des sentiers battus 🤗! Il fait en effet partie d’une série de jeux moins connus et qui pourtant méritent le détour, surtout ici dans sa thématique!

En effet, à une époque où les enjeux climatiques nous occupent, pourquoi ne pas renouer avec les merveilles de la nature et ici, en l’occurrence, un potager? A défaut d’en avoir un, Grow Up vous en fera vivre un au rythme des différents climats.

C’est un jeu plus éducatif que ludique, surtout si on le joue à deux! Par contre à partir de trois, il s’équilibre et allie les deux!

Autre point d’attention, avant de rentrer dans le jeu, est que les règles pour le coup peuvent ne pas être très claire à la lecture. Il faut donc pas hésiter à débuter une partie 😉! Une partie qui va nous demander d’être attentif au temps, de jardiner en semant, faisant pousser nos fruits et légumes. On les fera mûrir pour ensuite les cueillir et les convertir en monnaies. Les sommes obtenues mais aussi le nombre de cartes complétées de légumes / fruits compteront pour remporter la partie.

Une partie qui va se composer d’un certains nombres de manches. La dernière étant marquée par l’apparition de la troisième carte gelée dans la ligne du temps.

C’est d’ailleurs cette dernière qui ouvre la manche, en constituant la première étape du jeu. Cette ligne est importante parce que dans les 6 cartes qui vont défiler, c’est une suite de trois cartes parmi celle – ci qui vont agir sur vos cartes légumes. En effet, il faudra une suite pour semer ( graines ), une autre pour faire pousser ( feuilles ) et enfin une pour récolter ( fruits ). C’est trois phases si elles se concrétisent, créeront une superposition de jetons pour les symboliser sur vos cartes! Il est donc d’importance d’avoir l’oeil et d’anticiper si on veut maximiser ses chances 😉!

Mais revenons à notre ligne du temps. On va avoir 6 cartes visibles. Au début de la manche la sixième est défaussée ou rejoint la main du 1er joueur du c’est une carte beau temps. On avance les 5 autres sur la droite pour permettre à une nouvelle sixième carte temps de venir combler la ligne. Quand ceci est fait et seulement à ce moment là, le premier joueur peut remplacer une carte par une de celles de sa main pour créer de meilleurs conditions pour son potager. C’est à ce niveau là, que l’intérêt d’être à trois joueurs renforce le jeu dans son côté ludique pour se rééquilibrer avec son côté pédagogique…

Une fois la météo ajustée, tous les joueurs travaillent dans leur potager. En début de partie, les joueurs auront pu faire un choix de deux cartes légumes / fruits sur les trois reçues. Une ligne y indiquera donc les conditions pour semer, une autre pour faire pousser et une enfin pour récolter.

Si la météo est au rendez – vous, cette seconde étape peut commencer. Elle est divisée en 3 phases et conditionnée par les lignes qui vous indiquent le nombre de jeton maximum que vous pouvez poser si vous êtes à l’étape semer. Ne pourront s’y ajouter les jetons faire pousser que si les jetons semer y sont. Idem pour les jetons laisser mûrir qui ne pourront s’y superposer que si les deux autres jetons y sont. Ce qui est logique! On a pas le légume / fruits, si on a pas eu une graine qui a pu pousser 😉! C’est d’ailleurs très instructifs parce qu’on est vraiment plongé dans la réalité des récoltes des différents légumes avec leur temps de pousse et leur rendement spécifique. Mais aussi l’impact d’associations de légumes / fruits ensembles et qui peuvent booster leur rendement à chacun!

Cela fait, on peut à la troisième étape récolter! Attention, on ne peut récolter qu’une fois par carte. Récolter c’est convertir les légumes / fruis de nos potager en pièces.

Quand la récolte a eu lieu, il est temps de nous rendre à l’agroboutique qui marque la 4ème étape. Un lieu où l’on va retourner des cartes jusqu’à ce que trois cartes vertes sont rendues visibles. C’est le moment, on l’on va pouvoir acheter une carte légume/ fruits pour continuer à cultiver, une carte action qui pourra peut être nous soutenir à l’étape 2 de la manche suivante ou une carte déparasitage.

Cette dernière peut être d’importance parce qu’en effet, hélas, cette étape est aussi propice à l’apparition de nuisibles qui s’en prennent à notre potager. Ils sont actifs que si il y a deux les mêmes qui sont sortis. Si c’est effectivement le cas, il enclenchent la 5ème et dernière étape de la manche.

Les parasites actifs attaquent un à un chacun des joueur tant qu’ils n’ont pas été contre carrés par une carte déparasitage qui lui correspond ou tout simplement quand ils n’ont plus rien à manger. Vous l’aurez compris, vos plantations, tant qu’ils sont actifs, vont en payer le prix indiqué sur chacune des cartes parasites 😱! La aussi, j’ai bien aimé le fait de privilégier des moyens de déparasitage respectueux de la nature et de l’environnement. Une façon de conscientiser les plus jeunes, qui sont les adultes de demain, à ne pas se précipiter sur l’insecticide chimique mais plutôt à prendre connaissance d’autres alternatives et de les utiliser au maximum!

On a donc ici un jeu qui en une partie vous permet de vivre chaque étape qu’un potager rencontre et vit! Son plus, est d’être le plus fidèle possible grâce à sa mécanique de jeu, de la réalité et ainsi à votre tour de vous projeter! Un excellent jeu pour conscientiser les plus jeunes à partir de 9 – 10 ans et non 8 ans comme indiqué sur la boîte 😉!

Je dirais même idéal pour une classe qui veut allier pédagogique et ludique le temps d’un apprentissage par le jeu. En effet, le nombre maximal de 5 joueurs assurant tout le potentiel du jeu! 🤗

Jeu de soci̩t̩ РJeu p̩dagogique РJeu de strat̩gie Рjeu de ressources РSciences Naturelles, Biologie РNature РFamilial+